Accéder au site
FC Metz- SM CAEN en Live le samedi 1er novembre sur LOR'Actu.fr, dès 20 heures !

Votre recherche:



Votre publicité ici

Votre publicité ici

22/03/2012 22:24
Thionville /
Société
La Rédaction

Jeudi plus de 1 000 sidérurgistes mobilisés de toute la France étaient réunis dans les rues de Florange pour la « défense de l’industrie » française. Les ArcelorMittal tentés d’entrer dans les bureaux de la direction sont restés ont été refroidis par la gendarmerie mobile dépêchée sur place. Nos photos.

 

Photos : Frédéric Henry | LOR'Actu.fr

 

Près de mille sidérurgistes selon les organisateurs et huit-cent d’après la police se sont déplacés jeudi matin à Florange. En provenance de la région, du Luxembourg, de la Belgique ou encore du Pas-de-Calais les salariés du groupe ArcelorMittal se sont mobilisés pour une « journée de défense de la sidérurgie et de l’industrie en France ».

 

Des salariés des usines ArcelorMittal de Dunkerque (Nord), de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), de Schifflange (Luxembourg), fermée mardi pour une durée « indéterminée », et de Liège (Belgique) se sont joints aux syndicalistes de Moselle.

 

> ArcelorMittal met entre parenthèses ses activités au Luxembourg

 

Face à un mur de gendarmes mobiles dépêchés à Florange

 

Photo : Frédéric Henry | LOR'Actu.fr

 

Les manifestants se sont rendus vers les « grands bureaux » de la direction afin d’échanger avec les dirigeants du site de Florange. Aucun représentant n’a souhaité les recevoir. Un mur de gendarmes mobiles leur a bloqué l'accès dispersant ainsi la manifestation dans le calme.

 

On pouvait sur place y constater la présence de salariés d’entreprises en difficulté (Aperam, Fonderie du Poitou Aluminium, d'Ingrandes…) ainsi que des personnalités politiques nationales. Olivier Besancenot, ex-candidat à l’élection présidentielle de 2007 au NPA et actuel soutien de Philippe Poutou ainsi que Pierre Laurent, secrétaire général du PCF.

 

« De très nombreux salariés regardent Florange comme un foyer de résistance » estime M. Besancenot face aux nombreux élus locaux présents dans le cortège qui a pris le départ devant l’hôtel de ville de Florange à 11h. Cette manifestation qui a vu l’absence remarquée d’Edouard Martin, le leader CFDT qui a été pris à parti par des manifestants lui reprochant d’être « trop médiatisé ».

 

Prochaine action des ArcelorMittal, le 28 mars où ils entameront une « marche sur Paris ». Arrivée prévue le 6 avril espèrent les syndicats.

 

> SUIVRE SUR LE SITE : notre dossier sur la mobilisation des ArcelorMittal à Florange 

 
Commentaires
>> Réagir à cet article


Question antispam : Comment s'appelle le monstre Casimir de l'ile aux enfants ?

 

LOR'Actu.fr est un service d'informations en région Lorraine (Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges). Retrouvez ici de nombreux contenus : photos, vidéos, sons, jeux et cadeaux, à Metz, Nancy et toutes les villes de Lorraine; mais aussi de nombreuses actualités à Metz, Nancy, Thionville, Epinal, Sarreguemines, et Bar-le-Duc sur le Cinéma, la Culture, l'Economie, les Faits divers, les Loisirs, les Médias, la Politique, la Société, les Sorties, les Sports.