Accéder au site
FC Metz- SM CAEN en Live le samedi 1er novembre sur LOR'Actu.fr, dès 20 heures !

Votre recherche:



Votre publicité ici

Votre publicité ici

06/03/2012 01:42
Nancy /
Politique
La Rédaction

La ville n’est pas choisie par hasard. Nancy et ses environs constituent le premier bloc étudiant de Lorraine avec de nombreux campus. Le candidat socialiste en a ainsi profité pour faire des propositions pour l’Université, la Recherche et l’Enseignement Supérieur. Enfin il a martelé devant plus de 6 000 militants lors d’un meeting son programme et n’a pas manqué d’attaquer son principal rival, Nicolas Sarkozy. Nos photos

 

François Hollande a présenté ce lundi ses engagements sur l'enseignement supérieur et les entreprises innovantes. Il a appelé à la « mobilisation générale » contre « l'échec en premier cycle » en annonçant une réforme de la loi sur l'autonomie des universités. Il a par ailleurs annoncé que « les étudiants pourraient avoir une allocation d'études sous réserve de condition de ressources ». Lors de son meeting, le candidat socialiste a également annoncé une augmentation de l’allocation de rentrée scolaire de 25% « dès la prochaine rentrée de septembre » s’il est élu.

 

Le candidat du PS était accompagné ce lundi par Jack Lang, ancien ministre de l’Education nationale ou encore Vincent Peillon chargé de l’Education dans son équipe de campagne. L’occasion pour lui se positionner sur les questions d’enseignement. Ce fil rouge de la journée a vu l’annonce d’un « plan national pour la vie étudiante avec un programme de 40.000 nouveaux logements étudiants ». Il a en plus proposé la création d’un service public de l’orientation. « J’accélérerai un certain nombre de financement sur les universités » a lancé François Hollande en critiquant la réforme de l’Université lancée par Valérie Pécresse qui en était chargée dans le gouvernement Sarkozy. Enfin il a réaffirmé sa volonté d’abroger la « circulaire Guéant ».  

 

Dans les Vosges, peu avant d’effectuer plusieurs interventions en Meurthe-et-Moselle à Nancy il a rappelé lors d'une visite dans les serres de l'entreprise Plant Advanced Technologies, à Laronxe, qu'il souhaitait de nouvelles dispositions fiscales et financières pour les entreprises innovantes. PAT est spécialisée dans la production de substances pharmaceutiques et cosmétiques d'origine végétale.

 

> François Hollande était aussi dans les Vosges ce lundi matin 

 

Viande halal : Hollande s’en mêle depuis Nancy

 

Crédit Photo : Jérémy MANTILARO | LOR’Actu.fr

 

Même si le candidat socialiste a préféré dire qu’il ne se « laisserai pas entraîner par des polémiques, ni pas des surenchères » lors de son meeting, François Hollande a été interrogé lundi matin à son arrivée à Nancy sur la viande halal. Il a déclaré avoir « trop de respect » pour la filière viande pour vouloir jeter un doute sur elle, tout en annonçant une « concertation » sur ce « problème » avec les professionnels s'il est élu. Il en a profité pour répondre à Marine Le Pen ou encore Claude Guéant, sans les citer - « ils ont peur du verdict du peuple français. Ils voudraient que l'abstention les aide pour que la sanction soit moins lourde » a dit à la tribune l’ex-secrétaire du parti socialiste.

 

Dans le même temps Hollande en a profité pour répliquer à Sarkozy et Fillon qui mettent en doute ses capacités à présider la France si en mai prochain  le candidat de gauche est élu. « Que d’hommages, que de compliments, que de vertus ! Je dis à cette droite, ‘’défendez votre candidat’’, il en a bien besoin et laissez tranquille les autres candidats » a rétorqué F. Hollande. Dans les Vosges il a également posé pour un buste réalisé à son effigie.

 

Lors de son meeting il en a profité pour rappeler son attachement à la région. « J’ai posé mon quartier général en Lorraine » s’amuse-t-il. « Je suis venu plusieurs fois. A Gandrange, à Thionville, à Saint-Dié ou encore à Florange pour soutenir les salariés d’ArcelorMittal. Je ne suis pas encore venu en Meuse et j’aimerai venir à Longwy » confie-t-il. Il a omis de citer Metz où il avait tenu une réunion publique en compagnie du maire, qui était également présent ce lundi. Au premier rang aux côtés du maire de Thionville, du président de la Région ou encore du Président du CG 54 qui a introduit son discours avant une intervention d’Arnaud Montebourg. Le troisième homme de la primaire socialiste n’a pas manqué d’attaquer la finance et d’expliquer son « tour de France des usines qui ferment ».

 

François Hollande reste l’ultra favori. Dans un sondage à paraître mardi dans «Le Parisien» - «Aujourd'hui en France», il conforte son statut de leader face à Nicolas Sarkozy, au premier, comme au deuxième tour de l'élection présidentielle. Au premier tour, le candidat socialiste obtiendrait 33% des voix et au second il l’emporterait avec 59% des voix contre Nicolas Sarkozy. Un score jamais atteint sous la Ve République (à l’exception du duel Chirac-Le Pen en 2002).

 

> Nos articles sur la campagne de François Hollande en Lorraine

 

NOS PHOTOS – A Nancy, François Hollande veut se démarquer des polémiques et déroule son programme pour les Universités et les « jeunes » 

 

Crédit Photo : Jérémy MANTILARO | LOR’Actu.fr

 
Commentaires
>> Réagir à cet article


Question antispam : Quel fruit allongé trouve-t-on dans le banana split ?

 

LOR'Actu.fr est un service d'informations en région Lorraine (Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges). Retrouvez ici de nombreux contenus : photos, vidéos, sons, jeux et cadeaux, à Metz, Nancy et toutes les villes de Lorraine; mais aussi de nombreuses actualités à Metz, Nancy, Thionville, Epinal, Sarreguemines, et Bar-le-Duc sur le Cinéma, la Culture, l'Economie, les Faits divers, les Loisirs, les Médias, la Politique, la Société, les Sorties, les Sports.